En mai 1989 le rideau de fer entre l’est et l’ouest est coupé à la frontière entre la Hongrie

et l’Autriche. Depuis, des milliers de citoyens de la RDA cherchent à gagner l’Ouest en passant par Budapest, Varsovie et Prague. Des dizaines de milliers de personnes manifestent à Leipzig et dans d’autres villes de RDA pour des libertés individuelles (liberté de la presse, liberté d’association, liberté de voyage …) en scandant « Wir sind das Volk » (c’est nous le peuple).

Contrairement à d’autres pays du bloc soviétique, les autorités de la RDA refusent toute réforme et répriment brutalement les manifestations. Le 4 novembre 1989, un million des personnes manifestent à Berlin.

Mais à la surprise de tous, le 9 novembre, Günter Schabowski, un membre du comité central du SED (parti communiste au pouvoir) déclare devant la presse : « Désormais chaque citoyen de RDA peut demander une autorisation de voyage pour les pays étrangers occidentaux ».

Il est pris à a lettre. Les gens se précipitent vers les points de passage entre Berlin Est et Ouest, notamment à la Bornholmer Straße. Les gardes-frontière se sachant que faire en l’absence d’aucun ordre, ils finissent par céder à la pression des gens qui veulent simplement faire un tour à l’Ouest. La frontière est ouverte !

Le film décrit ce début de la fin de la RDA avec humour et ironie.

Entrée gratuite, vous pouvez invitez  vos adhérents et amis ( film en allemand sous titrage en français), pas de publicité dans la presse ou autre !