À Cesson, Samedi 3 octobre, jour de la Fête Nationale Allemande, trentième anniversaire de sa réunification. Le premier film projeté en exclusivité par le Centre Franco-allemand et la FAFA était La Révolution silencieuse de Lars KRAUME tourné en 2018.  Hussam HINDI, Professeur de mise en scène (ESRA), chargé de cours à l'Université Rennes 2 a présenté ce film dans le contexte du renouveau du cinéma allemand qui a su fondre le cinéma de la RDA et celui de la RFA pour en faire maintenant une des écoles mondiales  prestigieuses reconnues pour leur créativité. Malheureusement trop mal diffusé, ce très riche cinéma est donc trop mal connu en France, au-delà Good Bye Lenin, Les ailes du désir et quelques autres chefs-d'œuvre.
Ulrike HUET a fait une présentation historique du contexte de ce film: L'insurrection en Hongrie en 1956 contre le régime imposé par Moscou et pour une démocratie avait presque réussi. Le  gouvernement issu de la Révolution avait annoncé la sortie du pays du pacte de Varsovie. La répression fut terrible: 2500 morts du côté Hongrois (700 du coté soviétique), 200 000 Hongrois prennent la fuite vers l'Autriche ...
Ce jour des trente ans de la réunification de l’Allemagne, c’était un film récent (sortie en 2018) sur les conséquences, en 1956, d’une minute de silence d’un  groupe d’élèves de terminale de Stalinstadt (actuellement partie de Eisenhüttenstadt) en Allemagne de l'est. Kurt, Theo et Lena ont 18 ans et s'apprêtent à passer le bac. Avec leurs camarades, ils décident de faire une minute de silence en classe, en hommage aux révolutionnaires hongrois durement réprimés par l'armée soviétique. Cette minute de silence devient une affaire d'Etat. Elle fera basculer leurs vies. Face à un gouvernement est-allemand déterminé à identifier et punir les responsables, les 19 élèves de Stalinstadt devront affronter toutes les menaces et rester solidaires.   ....

À notre heureuse surprise, la salle était pleine d’une petite centaine de personnes; une belle fréquentation compte tenu des "mesures Covid" limitant le nombre de participants. 

  • Le Mercredi 6 matin, à 9h, le Président du Centre Franco-Allemand à l’Arvor a présenté cette manifestation. Au programme Fritzi, un film animé, nominé en 2020 à Berlin meilleur film de son genre, et qui vient tout juste d’avoir reçu son autorisation de distribution en France. Trois classes de collège et leurs professeurs avaient répondu à l'invitation de la FAFA. Les professeurs avaient  préparé leurs élèves à cette période de dictature soviétique
  • Là encore, la salle était pleine, remplie de trois classes de collèges de Rennes.
  • IMG 2105 
  •  Le soir, toujours à l’Arvor, Le Vent de la Liberté était à l'affiche. C'était depuis trois ans la troisième fois que la FAFA ou le CEFA organisaient la projection de ce film avec Conférence-Débat. Charles Honnorat a présenté le Centre Franco-Allemand de Rennes. Ulrike HUET, présidente de la Fafa, a fait une excellente présentation de ce film. Nous avons pu constater combien, dans les jeunes générations, l'existence même de la RDA, de la répression par la Stasi, étaient des découvertes. À la fin un bon nombre de personnes étaient restées pour dialoguer et échanger.
     IMG 2106